Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait.

Nos activités

Consultez ici la liste de nos conférences et du reste de nos activités.

Lancement de Montréal en tête

Afin de souligner la nouvelle formule de la revue Montréal en tête, un lancement sera organisé le 21 mars prochain. Un événement que vous ne pouvez pas manquer !

Deux des principaux auteurs de la revue, Florian Daveau, archiviste à la BAnQ, et Victorin Chabot, ancien archiviste de BAC, seront présents. Ils présenteront leur processus de recherche et d’écriture pour leurs articles respectifs. S’en suivra une discussion où vous aurez la chance de leur poser toutes vos question. Venez donc profiter de la présence de ces deux experts : une occasion unique de plonger dans l’univers des archives !

Découvrez en avant-première la couverture du prochain numéro.
  • Florian Daveau, archiviste à la BAnQ, va présenter son dossier sur Antoine Notter, un soldat français dont la mort en 1914, « en plein bouleversements géopolitique et militaire, va secouer l’opinion publique francophone montréalaise et connaître des répercussions dans les plus hautes sphères du gouvernement fédéral. »
  • Pour sa part, Victorin Chabot, ancien archiviste du BAC, révèlera plusieurs faits intéressants quant à la présence d’archives québécoises à Rome et au Vatican retraçant ainsi l’histoire religieuse, mais aussi politique, économique, sociale et culturelle au Canada.

Afin de souligner la présence de nos membres lors du lancement, quelques copies de Montréal en tête seront distribuées parmi les invités. Ces quelques personnes pourront donc profiter d’une copie papier de la revue, puisque cette dernière se trouve désormais en version numérique uniquement.

Nous vous y attendons en grand nombre !

Entrée libre à 14h le samedi 21 mars
Salle Polyvalente, 2e étage, Musée Pointe-à-Callière
350, Place Royale, Montréal

Share

Brève histoire du nationalisme québécois

Brève histoire du nationalisme québécois : une tradition éthique par Jean-François Laniel. Ce professeur de sociologie vient nous présenter sa thèse lors d’une conférence originale qui promet de percer à jour le concept-même de nationalisme québécois.

Posons une question fondamentale : le nationalisme québécois est-il bon ou mauvais ? Nombreux sont ceux qui s’interrogent aujourd’hui; ils l’étaient tout autant hier et le seront sûrement encore demain… Et si cette question, plus que ses réponses, révélait une caractéristique essentielle du nationalisme québécois ?

Au cœur de la culture politique québécoise nous semble logée une vive préoccupation de nature éthique, qui interroge inlassablement la légitimité de ses moyens et de ses fins, et qui contribue grandement à définir les modalités d’expression de son nationalisme. C’est le contour de cette tradition politique originale que nous tenterons de dessiner ici, en retraçant ses périodes, ses principaux débats et ses protagonistes, à partir de sa genèse catholique au milieu du XIXe siècle, alors que fleurit le printemps des petites nations.

Biographie du conférencier :

Jean-François Laniel est professeur de sociologie à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval depuis janvier 2019. Il est aussi le rédacteur en chef francophone de la revue Studies in religion / Sciences religieuses. Ses recherches de facture sociohistorique et comparée portent sur les liens entre la tradition et la modernité, entre la religion, la culture et le politique – au Québec, au Canada français et au sein des petites nations.

Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal

7 mars à 14h (entrée gratuite)
Salle polyvalente

350, place Royale
Vieux-Montréal (Québec) H2Y 3Y5

Share

Les débuts de Verdun

Le conférencier Gilles Laberge nous propose de remonter aux origines de Verdun (du début à 1900). Nous allons découvrir la façon dont l’histoire a démarré et parcourir quelques siècles pour comprendre comment cette ville a émergé.

Revivre en images les grandes lignes de l’histoire de Verdun. Une communauté qui, sur la période des quelques cent-cinquante dernières années, a vu progressivement son territoire se couvrir entièrement d’habitations, d’une extrémité à l’autre. Ainsi devenir une des premières banlieues-dortoir de la grande ville de Montréal.

Au programme, il sera question de la présence ancestrale des autochtones, suivie des explorateurs et de la colonisation française, l’implantation du canal de Lachine à la périphérie et de son corridor industriel, avec l’ajout d’une piste de course de chevaux, les débuts de la municipalisation et l’arrivée de quelques grosses industries. Cette première partie se terminera avec l’événement majeur de la fin du dix-neuvième siècle, soit la mise en place d’une longue digue protectrice.

Biographie du conférencier :

Gilles Laberge est historien et archiviste contractuels. Son territoire d’intervention couvre la grande région du Sud-ouest de Montréal et de la Montérégie. De plus, un ambitieux programme d’animation a été élaboré avec plusieurs conférences multimédia et visites guidées qui mettent en vedette la présence amérindienne, la Nouvelle-France et l’histoire régionale.

Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal

15 février à 14h (entrée gratuite)
Salle polyvalente

350, place Royale
Vieux-Montréal (Québec) H2Y 3Y5

Share

Robert Comeau, récipiendaire du prix Esdras-Minville

Le 13 février, en soirée, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a décerné le prix Esdras-Minville au professeur Robert Comeau, ancien président de notre Société, pour l’ensemble de sa carrière.

Le prix Esdras-Minville est décerné aux personnes s’étant illustrées dans le domaine des sciences humaines. Robert rejoint notamment Laurent Lapierre, Guy Rocher et Marie-Andrée Bertrand, tous récipiendaires de ce prix dans les années passées.

La soirée de remise de la médaille a été très animée. Claude Corbo, recteur de l’UQAM a rendu un hommage appuyé à Robert Comeau. Puis ce dernier nous a livré une très vibrante allocution que vous pouvez retrouver ici. Nous sommes très fiers de notre ancien Président et lui adressons toutes nos félicitations.

Robert Comeau et Maxime Laporte lors de la remise du prix Esdras-Minville le 13 février 2020.
Share
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!