Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Conférences de 2007

3 février

  • Léo Beaudoin, Louis-François-George Baby (1832-1906), co-fondateur et troisième président de la Société historique de Montréal. Une présentation dans le détail de ce personnage qui a milité toute sa vie pour la conservation des objets et documents historiques sur l’histoire du Canada.

3 mars

  • Charles Saint-Germain, Collège de Montréal, l’histoire d’une transformation. Récits de l’histoire de ce collège dans le cadre du 350e anniversaire de l’arrivée des Sulpiciens à Montréal. Le conférencier a été élève, professeur et directeur des études dans cette institution.

7 avril

  • Jean-Guy Marsan, Le terrier primitif de Pointe-aux-Trembles dans la seigneurie de l’île de Montréal. Cet ingénieur civil relate l’origine d’une centaine des ancêtres des familles montréalaises.

5 mai

  • Denyse Baillargeon, Naître, vivre, grandir: Sainte-Justine 1907-2007. Un rappel des principaux événements qui ont marqué l’histoire de cet hôpital pour enfants depuis ses humbles débuts, à l’initiative de Justine Lacoste-Beaubien.

2 juin

  • Gérald McNichols Tétreault, Le Séminaire de Saint-Sulpice: une occupation sulpicienne ininterrompue depuis 1685. Architecte et urbaniste, le conférencier a été responsable du Plan de conservation et de restauration du Site du Séminaire de Saint-Sulpice dans le Vieux-Montréal.

6 octobre

  • Pierre Pagé, Histoire de la radio au Québec. Information, éducation, culture. Sa causerie était intitulé: Montréal, une capitale de la radiodiffusion jusqu’aux années 1970: un lieu de culture sociale, économique, scientifique, littéraire et artistique.

3 novembre

  • Marcel J. Rhéault, Médecins et Patriotes, 1837-1838. Une mise en lumière du rôle de premier plan mais généralement inconnu des médecins du Bas-Canada lors des troubles de 1837-1838. Il a réuni dans ce livre des notes biographiques sur une centaine de médecins du Bas-Canada. Cet ouvrage lui a mérité le Prix Percy-W.-Foy en 2007.

? décembre

  • Mathieu Bock-Côté, La dénationalisation tranquille: mémoire, identité et multiculturalisme dans le Québec post-référendaire. Le conférencier avait intitulé son exposée: De la crise des accommodements raisonnables à la Commission Bouchard-Taylor: pour une défense décomplexée de l’identité québécoise.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!