Titre

Autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et dolore feugait

Conférences de 2003

1er février

  • Maude Beausoleil, La Corporation des Instituteurs catholiques du Québec et la réforme de l’éducation, 1950-1966.
  • Boris Déry, La Librairie Rolland, à Montréal, 1842-1888.
  • Michel Langlois, La Grande Recrue de 1653. Le texte de sa conférence a été publié dans le Bulletin printemps-été 2003.

1er mars

  • Sophie Doucet, Joséphine Marchand (1861-1925), femme de lettres montréalaise au tournant du 20e siècle. Mme Marchand a été pionnière du journalisme féminin, engagée dans la cause de l’éducation et de la défense des droits des femmes. Elle était la fille de Félix-Gabriel Marchand, premier ministre du Québec de 1897 à 1900.
  • Nicolas Marchand, Continuité et rupture dans l’histoire de la psychologie au Canada: perspective historiographique, 1949-1971.
  • Danielle Dubois, c.n.d.. Directrice générale du Musée Marguerite-Bourgeoys et de la Chapelle de Bon-Secours, elle a traité des liens de Marguerite Bourgeoys avec ces engagés de la Grande Recrue. Le texte est publié dans le Bulletin printemps-été 2003.

5 avril

  • Robert Aird, L’Évolution du comique de scène au Québec francophone depuis 1945.
  • Gilles Lauzon, La vie quotidienne, à Montréal, d’un jeune homme de la Grande Recrue. Il s’agit en fait de Gilles Lauson, son ancêtre, un des engagés de la Grande Recrue de 1653.

3 mai

  • Micheline Leclair, Les Settlement Houses montréalais et les anglo-protestants: un écho de la fin du 19e siècle, une lumière sur le 20e siècle. Cette étude retrace l’histoire d’un certain type de centre communautaire de quartier transplanté de Londres à Montréal via les États-Unis et Toronto, dans la communauté anglo-protestante.
  • Stéphane Morin, Brasseurs, brasseries et activités brassicoles dans la plaine de Montréal, 1788-1852. Diplômé de l’Institut de technologie de l’agro-alimentaire, il enseigne l’art de la bière à l’École hôtelière des Laurentides.
  • Thérèse Payer, r.h.s.j., Jeanne Mance et la Grande Recrue de 1653. La conférencière est directrice générale du Musée de l’Hôtel-Dieu de Montréal.

7 juin

  • Amélie Bourbeau. Elle a abordé le climat social de l’après Deuxième Guerre mondiale au Québec à partir des discours des élites sur l’avenir de la famille canadienne-française devant la grave crise du logement.
  • Ludwig Dubé, Images et perceptions de la jeunesse étudiante universitaire québécoise à travers les journaux étudiants, 1930-1939.
  • Guy Fréchet. Historien et généalogiste, vice-président de la Fédération des familles-souches québécoises, il a traité des rapports entre son organisme et la descendance des engagés de la Grande Recrue.

4 octobre

  • Sébastien Parent, L’Historiographie moderniste québécoise (1982-2002): une production révisioniste. Enseignant au secondaire et étudiant au doctorat en histoire à l’UQAM, le conférencier a présenté les principaux éléments de son mémoire de maîtrise sous la direction de Robert Comeau. Le texte de la conférence est paru dans le Bulletin de la SHM à l’automne 2004.
  • Dr Marcel Rhéault et Dr Jacques Joubert, deux conférenciers invités dans le cadre du 350e anniversaire de l’arrivée à Montréal de la Grande Recrue, c’est-à-dire de l’arrivée des médecins chirurgiens. Leurs échanges sont publiés dans le Bulletin d’hiver 2004.

1er novembre

  • Manon Tonietto, La communauté italienne de Montréal au début du 20e siècle. Il s’agit de la présentation d’un résumé de son mémoire de maîtrise soumis à l’UQAM en 2003. Le texte présenté est paru dans le Bulletin du printemps 2004.
  • Louis Lemoine, La Grande Recrue et le développement colonial de la Rive-Sud de Montréal. Cet exposé fit voir 19 engagés de la Grande Recrue impliqués dans le développement des seigneuries de Longueuil, Laprairie, Boucherville et Varenne.

6 décembre

  • Maxime Forcier, Alcoolisme, crime et folie: l’internement des ivrognes à Montréal, 1870-1921. Son mémoire de maîtrise sous la direction de Jean-Marie Fecteau a été déposé à l’UQAM en 2003.
  • Marie-France James, Chronique d’une enfance vécue au sein d’une paroisse montréalaise au milieu du 20e siècle, 1948-1954. Il s’agit de ses souvenirs et expériences vécues dans sa paroisse, Saint-Jean-de-la-Croix, dans un quartier populaire de Montréal. La conférencière est membre de la Société.
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!