Concours de rédaction pour jeunes étudiants et diplômés en histoire

Mis en avant

Date limite : 1er mars 2017

Trois prix en argent seront offerts aux auteurs des trois meilleurs textes :

1er prix 1 500 $
2e prix 1 000 $
3e prix 500 $

… plus trois autres prix constitués de livres sur notre histoire, d’une valeur de 250 $.


Règlements du concours :

La Société historique de Montréal désire souligner le 375e anniversaire de notre grande métropole en organisant un concours de rédaction qui s’adresse aux jeunes de 35 ans et moins diplômés en histoire ou inscrits à un programme en histoire dans une université présente sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Les candidats doivent rédiger, en français, un texte original de moins de 2 000 mots sur un sujet relié à l’histoire inédite et occultée de Montréal.

Les références bibliographiques essentielles doivent être intégrées au texte qui peut être suivi d’une courte bibliographie.

Les textes doivent être rédigés en Times New Roman ou Arial (12 points), présentés à double interligne et envoyés par courriel (format Word ou PDF, 8,5 x 11) au secrétariat de la Société historique de Montréal : info@societehistoriquedemontreal.org au plus tard le 1er mars 2017.

L’envoi doit être accompagné des renseignements suivants : adresses postales et électronique, numéro de téléphone, date de naissance, diplôme obtenu ou programme en cours.

Un jury évaluera les textes soumis selon la qualité de l’écriture, la pertinence et l’originalité du sujet, ainsi que la clarté de l’analyse et la qualité de la recherche. Les décisions du jury sont finales.

Les prix seront remis lors d’une cérémonie Reconnaissance à l’Hôtel de ville de Montréal, en septembre 2017. Les textes primés seront publiés dans la revue de la Société historique de Montréal, Montréal en tête, à l’automne 2017, et les gagnants seront interviewés à l’émission Nouveaux regards sur notre histoire sur les ondes de Radio VM au 91,3 FM.

Partager

Conférence de la Société historique de Montréal

119e conférence

Le samedi, 7 mai 2016 à 14 h

Les Insoumis font le Printemps !
Le refus de la domination coloniale au Bas-Canada et en Irlande, 1790-1840

Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
350, place Royale, salle polyvalente
Vieux-Montréal

Entrée libre

Julie Guyot, professeure d’histoire au cegep Edouard-Montpetit et doctorante à l’École des études canadiennes et irlandaises de l’Université Concordia et Louis-Georges Harvey, professeur titulaire au département d’histoire de l’Université Bishop proposeront une analyse du discours public de Theobald Wolfe Tone et de Louis-Joseph Papineau, des insoumis de l’Empire qui ont désiré changer le destin politique de leur «pays» respectif. Madame Guyot, qui s’intéresse particulièrement au parcours des peuples dépendants et des mouvements d’émancipation, vient de publier en cette année du 100e anniversaire de l’insurrection irlandaise durement réprimée, Les Insoumis de l’Empire (Septentrion). Monsieur Harvey, dont les recherches portent, entre autres, sur le discours politique au Québec et aux États-Unis, est l’auteur de Le Printemps de l’Amérique française, Américanité, anticolonialisme et républicanisme dans le discours politique québécois, 1805-1837 (Boréal, 2005).

Émission du 19 avril 2016

Écoutez l’émission de Nouveaux regards sur notre histoire, diffusée sur les ondes de Radio VM le 19 avril 2016 :

 

warren-fortin-pratiques-et-discours-de-la-contreculture-au-quebecContenu de l’émission :

L’historien Robert Comeau s’entretient avec Andrée Fortin et Jean-Philippe Warren, tous deux sociologues, coauteurs du livre Pratiques et discours de la contreculture au Québec (Septentrion, 2015).

 

Émission du 12 avril 2016

Écoutez l’émission de Nouveaux regards sur notre histoire, diffusée sur les ondes de Radio VM le 12 avril 2016 :

 

gaston-deschenes-l-annee-des-anglaisContenu de l’émission :

L’historien Robert Comeau s’entretient avec Gaston Deschênes, historien, auteur du livre L’année des Anglais (Septentrion, 2009).