Le Prix et les lauréat(e)s

Depuis 1990, le Prix Percy-William-Foy est décerné au terme d’un concours lancé au printemps de chaque année. Le nom du lauréat est habituellement dévoilé au cours d’une cérémonie tenue en septembre, dans le hall d’honneur de l’hôtel de ville de Montréal.

Conditions d’éligibilité

– Être membre de la Société historique
– Avoir publié, l’année précédant l’attribution du prix, un article ou un ouvrage sur un sujet historique.
– En déposer quatre (4) exemplaires au siège social de la Société dans les délais prévus.

Les lauréat(e)s

Lauréates du Prix en 2014 : Le prix a été décerné ex æquo
à mesdames Micheline Lachance et Marjolaine Saint-Pierre

PhotographeMicheline Lachance s’est mérité ce prix pour son ouvrage intitulé La Saga des Papineau (Québec Amérique, 2013) dans lequel elle fait revivre trois générations d’hommes et de femmes qui, tout au long du XIXe siècle, ont occupé le devant de la scène et influencé l’histoire du pays. Historienne, journaliste et romancière, elle est la biographe du Frère André, auteure du Roman de Julie Papineau et de Les filles tombées.

 

 

PhotographeMarjolaine Saint-Pierre a obtenu ce prix pour son ouvrage intitulé Lacorne Saint-Luc. L’Odyssée d’un noble 1711-1784 (Septentrion, 2013) dans lequel elle relate le parcours singulier de cet officier du Roi en Nouvelle-France, chevalier de la croix de Saint-Louis, agent de liaison influent auprès des tribus indiennes alliées et riche commerçant de Montréal.

Après avoir œuvré dans les milieux culturels et de la télévision, Marjolaine Saint-Pierre s’est consacrée à l’écriture de biographies. Elle est l’auteure de Léo Gariépy, un héros récupéré, Saint-Castin, baron français, chef amérindien 1652-1707 et Joseph-Elzéar Bernier, capitaine et coureur de mers.


Lauréate du Prix en 2013 : Élisabeth Gallat-Morin pour son ouvrage L’orgue de 1753 renaît de ses cendres (Québec, Musée de la civilisation, 2012) dans lequel elle relate les étapes de la reconstruction de l’orgue de la cathédrale de Québec détruit par les Britanniques en 1759.


Lauréat du Prix en 2012 : Denis Vaugeois pour son ouvrage Les premiers juifs d’Amérique publié chez Septentrion.


Lauréat du Prix en 2011 : Claude Cardinal pour son ouvrage De la fraternité au conglomérat, une histoire des compagnies d’assurance-vie québécoises 1850-1995 publié chez Guérin.


Lauréats du Prix en 2010 :  Léo Beaudoin et Renée Blanchet pour leur ouvrage intitulé Jacques Viger, une biographie publié chez VLB éditeur.


Lauréat du Prix en 2009 : Jean-Marc Phaneuf, pour le dernier tome de sa trilogie Jean du Pays, Que le spectacle commence!


Lauréat du Prix en 2008 : Pierre Pagé pour son ouvrage Histoire de la radio au Québec


Lauréat du Prix en 2007 : Dr Marcel J. Rheault pour son ouvrage Médecins et patriotes, 1837 – 1838


Lauréat du Prix en 2006 : Aurélien Boisvert pour son ouvrage Dollard, ses compagnons et ses alliés