Conférence de la Société historique de Montréal

119e conférence

Le samedi, 7 mai 2016 à 14 h

Les Insoumis font le Printemps !
Le refus de la domination coloniale au Bas-Canada et en Irlande, 1790-1840

Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
350, place Royale, salle polyvalente
Vieux-Montréal

Entrée libre

Julie Guyot, professeure d’histoire au cegep Edouard-Montpetit et doctorante à l’École des études canadiennes et irlandaises de l’Université Concordia et Louis-Georges Harvey, professeur titulaire au département d’histoire de l’Université Bishop proposeront une analyse du discours public de Theobald Wolfe Tone et de Louis-Joseph Papineau, des insoumis de l’Empire qui ont désiré changer le destin politique de leur «pays» respectif. Madame Guyot, qui s’intéresse particulièrement au parcours des peuples dépendants et des mouvements d’émancipation, vient de publier en cette année du 100e anniversaire de l’insurrection irlandaise durement réprimée, Les Insoumis de l’Empire (Septentrion). Monsieur Harvey, dont les recherches portent, entre autres, sur le discours politique au Québec et aux États-Unis, est l’auteur de Le Printemps de l’Amérique française, Américanité, anticolonialisme et républicanisme dans le discours politique québécois, 1805-1837 (Boréal, 2005).

Share