Montréal en tête : poésie, histoire et féminisme

Communiqué de presse

Montréal en tête : poésie, histoire et féminisme

Un magazine qui continue l’aventure de la convergence

Selon la nouvelle formule adoptée l’automne dernier, la revue de la Société historique de Montréal poursuit, dans son numéro 62 (été 2011), le but qu’elle s’est fixé : unir histoire, littérature et arts d’une manière originale. Dans des vers inédits, Michel Garneau y célèbre sa rencontre poétique avec Leonard Cohen, l’ami qu’il a traduit, comme s’il traduisait la métropole du Québec elle-même. Andrée Lévesque nous montre qu’une féministe méconnue, Éva Circé-Côté, a donné une autre dimension à la pensée progressiste de Papineau.

Connaître notre histoire est autant une nécessité qu’un bonheur. Voilà une conviction que partagent Jean-Claude Germain, René Viau, Pierre Godin, Bertrand Laverdure, Georges Aubin, Gilles Laporte, Robert Comeau, Michel Lapierre et les autres collaborateurs d’un numéro où Christian Mistral et les festivals littéraires croisent René Lévesque et Point de mire, où la ville ouverte de 1750 annonce les soirées bien arrosées de la place Jacques-Cartier de 1837…

En librairie et en kiosque le 19 août

Share