Des nouvelles de l’histoire, édition du 26 février 2009

Lorsque vous souhaitez participer à l’une ou l’autre des activités d’autres organismes dont il est fait état, n’hésitez pas à vous présenter comme membre de la Société et à dire que vous avez puisé l’information dans Des nouvelles de l’histoire.

Report de la conférence de la Société du 7 mars au 14 mars

Des circonstances hors de son contrôle obligent la Société à reporter d’une semaine la conférence du mois de mars. Notre invité sera M. Martin Pâquet, professeur au département d’histoire de l’Université Laval qui nous entretiendra de la Bataille des plaines d’Abraham. Œuvrant en anthropologie historique, il s’intéresse aux diverses manifestations de la culture politique au Québec et au Canada modernes.

L’activité aura lieu à Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, partenaire de la Société depuis 2000. Le musée est situé au 350, place Royale dans le Vieux-Montréal. Métro Place d’Armes et Square Victoria.

Une nouvelle ligne d’autobus, la 515 Vieux-Port/Vieux-Montréal vous y conduit aussi sans frais.

Admission gratuite.

L’émission Histoire du dimanche, 1er mars

M. Michel Lapierre, docteur en études littéraires, historien de la littérature et des idées et collaborateur au quotidien Le Devoir, livrera un commentaire sur le livre La vérité sur la batailles des plaines d’Abraham (ISBN 978276192575) de M. Peter Macleod, publié en 2008 aux Éditions de l’Homme. Il a intitulé son propos «Les agités des plaines d’Abraham».

Vous entendrez, ensuite, l’intervention de M. Luc Lépine, historien militaire, à l’occasion de la table-ronde sur le thème «Qui étaient les soldats de Montcalm ?» organisée conjointement par la Société généalogique canadienne-française et Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal le 8 février.

M. Lépine est un des co-auteurs de l’ouvrage intitulé Combattre pour la France en Amérique, Les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France 1755-1760, à paraître en septembre prochain. L’animateur était M. Jacques Désautels membre de la Société.

La captation, le montage et la diffusion des interventions lors de cette table-ronde résultent d’un partenariat entre la Société historique de Montréal, Pointe-à-Callière et Radio Ville-Marie.

Cette émission sera présentée à 19 h sur les ondes de Radio Ville-Marie 91,3 sur la bande FM dans la région métropolitaine, 100,3 à Sherbrooke, 89,9 à Trois-Rivières, 89,3 à Victoriaville et, bientôt, à Rimouski sur 104,1.

On peut aussi entendre l’émission en temps réel sur Internet à www.radiovm.com. Vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton situé dans la partie supérieure droite de l’écran.

L’émission Histoire du dimanche, 8 mars

À cette occasion, M. Georges Bellemare s’entretiendra avec Mme Lucie Vanier-Vincent, membre à vie de la Société historique de Montréal. Elle évoquera ses souvenirs comme membre de la grande famille Vanier.

En deuxième partie d’émission, présenterons l’exposé de M. Marcel Fournier dans le cadre de la table-ronde ayant pour thème «Qui étaient les soldats de Montcalm ?», organisée conjointement par la Société généalogique canadienne-française et Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal le 8 février. Président de la SGCF de 1999 à 2007, il est maître généalogiste, conférencier et auteur de dix-huit publications et d’une cinquantaine d’articles en histoire et en généalogie.

M. Fournier est un des co-auteurs de l’ouvrage à paraître Combattre pour la France en Amérique, Les soldats de la guerre de Sept Ans en Nouvelle-France 1755-1760.

Depuis 2003, M. Marcel Fournier préside le comité de commémoration de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs.

Il dirige depuis trois ans le Projet Montcalm sur la reconstitution des rôles des soldats de Montcalm qui ont combattu en Nouvelle-France lors de la guerre de Sept Ans.

Cette émission sera présentée à 19 h sur les ondes de Radio Ville-Marie 91,3 sur la bande FM dans la région métropolitaine, 100,3 à Sherbrooke, 89,9 à Trois-Rivières, 89,3 à Victoriaville et, bientôt, à Rimouski sur 104,1.

On peut aussi entendre l’émission en temps réel sur Internet à www.radiovm.com. Vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton situé dans la partie supérieure droite de l’écran.

L’Institut canadien de Montréal : tolérance et liberté de penser

La Grande bibliothèque nous informe d’une nouvelle exposition portant sur La liberté de penser à Montréal dans la deuxième partie du 19° siècle.

Fondé en 1844 dans le but d’offrir un accès élargi au savoir et à la culture, l’Institut canadien de Montréal se dote dès sa création d’une bibliothèque et d’une salle de lecture. Progressiste et ouverte à la différence, cette association de jeunes libéraux canadiens-français acquiert des livres portant sur tous les sujets et exposant des points de vue variés, ce qui lui attire les foudres d’un clergé en guerre contre les « mauvais livres ».

La lutte acharnée qui s’engage alors se terminera par la fermeture, en 1880, des locaux de l’Institut canadien de Montréal, qui cédera sa bibliothèque à l’Institut Fraser cinq ans plus tard.

Cette exposition présente les documents d’archives et les imprimés les plus intéressants de la collection de l’Institut canadien de Montréal, que BAnQ a acquise de l’Institut Fraser-Hickson en 2006. Dévoilés, ils se font les porte-parole de l’une des devises de l’Institut canadien : tolérance et liberté de penser !

Jean-Guy Lavigne
Secrétaire
Société historique de Montréal
1858-2008, 150 ans au service de l’histoire

Share